Sciences et Technologies du Management et de la gestion

Une série technologique exclusivement tournée vers l’enseignement supérieur.

Première STMG

La série STMG propose une classe de première unique, permettant de repousser en classe terminale le choix d’orientation.

L’enseignement de sciences de gestion permet d’éclairer tous les élèves sur leur choix professionnel futur.

Enseignements obligatoires

  • Sciences de gestion : 7 h
  • Langues vivantes A et B : 4 h
  • Économie Droit : 4 h
  • Français : 3 h
  • Mathématiques : 3 h
  • Management : 4 h
  • Éducation physique et sportive : 2 h
  • Histoire et géographie : 1 h 30
  • Enseignement moral et civique : 18 h annuelles
  • Accompagnement personnalisé : 2 h

Enseignement facultatif

Éducation physique et sportive : 3 h
Arts plastiques : 3 h
Cinema audiovisuel : 3 h

Heures de vie de classe 10 heures annuelles

Terminale STMG

Enseignements obligatoires

  • Langues vivantes A et B : 4 h
  • Économie Droit : 4 h
  • Philosophie : 2 h
  • Mathématiques : 3 h
  • Éducation physique et sportive : 2 h
  • Histoire et géographie : 1 h 30
  • Enseignement moral et civique : 18 h annuelles
  • Accompagnement personnalisé : 2 h

Enseignement obligatoire spécifique

Un enseignement spécifique de Management, Sciences de gestion et Numérique de 10 h, selon la spécialité retenue parmi les enseignements suivants :

  • Ressources humaines et communication,
  • Gestion et Finance,
  • Mercatique (marketing).

Enseignement facultatif

Éducation physique et sportive (Triathlon athlétique et Volley Ball ou Badminton) 3 h

Heures de vie de classe 10 heures annuelles

Baccalauréat

Débouchés

Choisir la série STMG, c’est :

  • réussir des études supérieures à Bac +2, Bac +3 ou Bac + 5
  • avoir de véritables perspectives d’emploi, notamment dans le tertiaire.

Poursuites d’études

La vocation du baccalauréat STM est la poursuite d’études.

En fonction de ses aptitudes et de ses objectifs, un bachelier STMG peut envisager une poursuite d’études :

  • en BTS ou en DUT.

Les BTS et les DUT (Bac+2), le plus souvent complétés par une licence voire un master, sont les poursuites d’études les plus fréquentes.

Quelques exemples : BTS Assistant de Manager, BTS banque-assurance, BTS Comptabilité et gestion des organisations, BTS Notariat, BTS Professions immobilières, BTS Management des Unités Commerciales, BTS Commerce International, BTS Assistant de Gestion PME-PMI, BTS Animation et gestion touristiques locales, BTS Transport et Prestations Logiqtiques, DUT carrières juridiques, DUT Gestion des entreprises et des administrations, etc.

  • en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) Economique et Commerciale option Technologique (ECT) ou en études comptables et financières (DCG).

Ainsi, la CPGE Economique et Commerciale technologique (ECT) se prépare en 2 ans, avec une grande réussite, aux concours d’entrée des écoles supérieures de commerce et de management (3 ans d’études) qui délivrent des diplômes permettant d’accéder aux métiers de l’encadrement.
Les classes diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) sont plutôt réservées aux bacheliers des spécialités « gestion et finance » et « systèmes d’information de gestion ».

  • en 1ère année de licence (L1).

Perspectives professionnelles

Le bac STMG prépare à des poursuites d’études courtes pour une insertion professionnelle rapide (bac + 2) ou plus longues (bac + 5) dans les domaines de la gestion : finance et contrôle de gestion, systèmes d’information, ressources humaines, marketing, communication. De nombreux secteurs d’activité peuvent être envisagés : banque, assurance, professions immobilières, grande distribution, conseils et services numériques, mais aussi l’industrie, l’expertise comptable, l’enseignement, etc.

Avec un bac + 2, on peut occuper un poste d’assistant de direction, d’affréteur, de responsable d’unité commerciale, de développeur d’applications ou de technicien réseau…

Avec un bac + 5, un poste de chargé de clientèle banque, de chef de produit marketing, d’analyste financier, de chef de projet, d’administrateur réseau…

La fonction publique constitue aussi un débouché non négligeable : concours de contrôleur (des impôts, des douanes, du travail ou du Trésor), de secrétaire administratif, de rédacteur territorial…