Lutte contre le décrochage

1) Le décrochage est un parcours multifactoriel complexe:

-démarche de prévention: repérage du jeune par l’établissement, l’équipe pédagogique, le professeur principal, le CPE …

-diagnostic partagé: entretien du jeune et de sa famille avec le CPE et le professeur principal dans le cadre de la lutte pour l’assiduité scolaire

2) Réunions du GPDS (groupe de prévention du décrochage scolaire):

-organisation des réunions de l’équipe multi-catégorielle durant l’année scolaire

-composition du GPDS: l’équipe de direction, le médecin scolaire, l’infirmière, l’assistante sociale, les CPE, les conseillers d’orientation psychologue, le coordonnateur MLDS, le référent décrochage

– suivi de l’absentéisme des élèves:recenser les jeunes en difficulté dans l’établissement

-réunions pour partager le diagnostic puis élaborer une proposition de prise en charge et de suivi personnalisé

-animer des temps d’échanges à partir de l’analyse des actions conduites

-le référent décrochage informe le CPE et le professeur principal du suivi individualisé de l’élève.

3) Intervention et remédiation: enclencher une dynamique d’actions:

-accompagnement adapté à la situation de chaque jeune qui débute par un entretien individualisé avec la famille

-réinstaller le jeune dans un dynamique positive par rapport à ses études grâce à des dispositifs spécifiques et une orientation choisie

-collaboration entre personnels éducatifs:analyse collective des problématiques (pédagogique, éducatif, social, médical, orientation, insertion)

-construire des liens entre les différentes instances (équipe de direction, pédagogique, médico-sociale, COP, familles, partenaires extérieurs, entreprises)

4) Exemples d’actions:

-stages de remise à niveau

-stages passerelles

-entretien CPE

-suivi assistante sociale

-suivi infirmerie

-tutorat

-entretien COP et CIO pour travailler l’orientation, la remotivation

-dispositif 2+3 (2 jours au lycée et 3 jours en entreprise): l’élève absentéiste qui souhaite une réorientation signe une convention avec une entreprise locale. Le suivi en entreprise est réalisé par monsieur Devallet

-immersion en lycée professionnel dans le cadre d’une volonté de réorientation

5) Suivi régulier des démarches et des adaptations si nécessaires en fonction des difficultés rencontrées

-Échanges avec la famille et information auprès des équipes de l’établissement

-Bilan de positionnement des élèves suivis